LES MOTS DE LA FIN

IDÉE PROPOSÉE PAR JULIEN B.

Centre du Québec

Offrir la lecture d’un conte ou d’une histoire (provenant de la littérature jeunesse québécoise) en direct sur Facebook, sans révéler la fin.

Inviter les enfants à proposer une conclusion à l’histoire en 140 caractères ou moins par le biais de Twitter.

Un hyperlien redirigerait les internautes vers le site web de leur bibliothèque ou librairie agréée afin qu’ils puissent emprunter ou acheter le livre et connaître le véritable dénouement de l’histoire.

Commentaires